Le 6 mai 2007 : Un choix clair pour l’avenir de la recherche

jeudi 3 mai 2007
par  admin.midi-pyrenees

Le bureau de la section locale du SNCS de Midi-Pyrénées vous appelle à faire barrage à M. Sarkozy en votant massivement le 6 mai pour la candidate Socialiste.

Le 6 mai : Un choix clair pour l’avenir de la recherche

Le premier tour des élections présidentielles du 22 avril 2007 a confirmé par son fort taux de participation l’intérêt pour le débat politique. Parmi les sujets abondamment abordés, la politique dans le domaine de l’enseignement supérieur et la recherche s’est trouvée en bonne place. Mais si tous les candidats présents au second tour affirment vouloir une politique de relance dans ce domaine, les programmes diffèrent fortement.

Les années passées ont montré le peu d’appétence des gouvernements de droite à soutenir la recherche publique, préférant formuler des vœux pieux en faveur de l’innovation industrielle. Cette orientation encore une fois affirmée par le candidat de droite, a montré son inconsistance. Non seulement sur le court terme, la baisse des crédits publics se traduit par une baisse des investissements en R&D dans les entreprises, mais, sur le long terme, aucune innovation économique ou sociale n’est possible sans un service public d’enseignement supérieur et de recherche capable d’anticiper les évolutions et de former les chercheurs de demain.

Contrairement à ce qu’affirme le candidat de la droite, ce n’est pas en limitant le nombre d’étudiants et en entrainant les universités dans une compétition absurde que l’on aboutira à l’émergence d’universités ou d’organismes de recherche de qualité à l’égal de leurs meilleurs homologues dans le monde. Ce n’est pas non plus en supprimant le CNRS et en déployant une politique de recherche entièrement calquée sur des attendus de compétitivité économique, militaires ou politiques à courte vue que l’on apportera des réponses aux questions cruciales pour demain (maîtrise des ressources naturelles, préservation de notre environnement, aide au développement économique et social, amélioration de la qualité de vie...).

La recherche et l’enseignement supérieur ont comme missions la production des connaissances et la diffusion de leurs retombées positives vers tous les citoyens au moyen de l’éducation et de la valorisation dans toutes les entreprises (petites et grosses, publiques et privées). Ils ont également comme mission de veiller objectivement sur les impacts potentiellement négatifs de l’avancée des connaissances et de leurs applications technologiques. C’est donc un champ bien plus large que le seul domaine de l’innovation industrielle qui est concerné par les orientations de la politique de recherche.

Pour remplir ces missions, la recherche française a aujourd’hui besoin de moyens budgétaires et humains significatifs pour participer à l’avancée sur tous les fronts des connaissances. Les modes de financement et l’organisation du service public doivent lui garantir indépendance et liberté dans le cadre d’un débat démocratique sur les domaines à fort impact social, écologique, éthique et économique. Ces orientations qui se retrouvent dans le programme de Mme Royal sont totalement absentes du programme de M. Sarkozy.

Au-delà de ces enjeux importants pour la recherche, nous tenons à manifester notre vive inquiétude pour le devenir de la société française dans le cas de l’élection de M. Sarkozy. Pour la recherche comme ailleurs, il propose la généralisation de la précarité, le recours aux méthodes autoritaires et le recul des droits collectifs au profit d’un faible nombre. Ses propos concernant « le caractère inné de la pédophilie » ne sont malheureusement que la partie non immergée de l’iceberg et nous vous invitons à consulter sur le site web de notre section d’autres éléments d’appréciation (www.sncs.fr).

Le bureau de la section locale du SNCS de Midi-Pyrénées vous appelle à faire barrage à M. Sarkozy en votant massivement le 6 mai pour la candidate Socialiste.

bureau.midi-pyrenees@sncs.fr

Voir aussi les liens suivants
- le SNCS-Hebdo du 2 mai
- la motion "Elections" du congrès du SNCS 2007 (fichier pdf)
- le communiqué de la Ligue des Droits de l’Homme
- le communiqué d’Attac France (fichier pdf)
- le communiqué du Comité de vigilance face aux usages publics de l’histoire
- "le cerveau d’un homme de droite" par M. Onfray
- "Refutations" des films de Thomas Lacoste

Et cliquez ci dessous pour avoir
- ce texte en format pdf à afficher.


Documents joints

PDF - 63 ko
PDF - 63 ko
PDF - 89.9 ko
PDF - 89.9 ko

Navigation

Articles de la rubrique

Annonces

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur