Motions votées à l’unanimité, lors de l’AG des syndiqués le 20 janvier 2009

mardi 3 février 2009
par  Administrateur

Motion 1)Le CNRS doit être l’organisme public français de recherche fondamentale voué au
développement d’un front continu des connaissances. Nous nous opposons à son
démantèlement

Motion 2) Nous exigeons des créations de postes statutaires CNRS et Enseignement Supérieur
en nombres suffisants pour assurer le développement des équipes la diffusion des
connaissances, et l’embauche des docteurs. Nous exigeons le rétablissement des postes
supprimés dans l’Education Nationale

Motion 3) Pour dispenser un enseignement supérieur de haut niveau, lié à la recherche, il faut
diminuer à 150 heures annuelles le temps de service des enseignat-chercheurs. Nous exigeons
le retrait du décret sur le statut des enseignants-chercheurs (Voir le texte détaillé sur ce sujet
dans le fichier joint).

Motion 4) L’ANR peut être utile si son budget de recherche ne dépasse pas 15% du budget
des laboratoires. Avec une forte revalorisation de ces derniers, donnant aux équipes les
moyens et une visibilité budgétaire à long terme pour leurs projets, une structure du genre
ANR pourrait financer des projets surgissant d’un développement soudain, imprévu, d’une
thématique. Mais ce n’est pas le cas actuellement, l’ ANR devenant le seul moyen d’obtenir,
sous forme de contrats courts, des ressources indispensables aux équipes . La finalité
contractuelle de ces ressources nuit à la formation des thésards. Le pilotage des thématiques
ANR par des experts non représentatifs mutile le développement des connaissances. Nous
demandons le reversement de la plus grande partie du budget ANR aux grands organismes,
seuls capables de mener une politique scientifique nationale.

Motion 5) La reconnaissance de l’activité scientifique exige des carrières revalorisées,
notamment l’amélioration rapide des débuts de carrière, le déblocage des promotions à tous
les niveaux par la création de postes statutaires. Nous dénonçons la politique des primes
individualisées en lieu et place de revalorisation du point d’indice.

Motion 6) Nous appelons tous les personnels à exiger un moratoire sur l’OIN en lieu et place
de décisions prises à la va-vite sans consultation des personnels. Il faut signer la motion
lancée sur le campus par des élus au Conseil d’Université pour exiger un moratoire.

LA SECTION APPELLE TOUS LES PERSONNELS A FAIRE GREVE LE 29/01 ET
A MANIFESTER : RENDEZ VOUS A JUSSIEU A 14H POUR MANIF RECHERCHE
ET ENSEIGNEMENT SUPERIEUR QUI REJOINDRA L’ENSEMBLE DES
MANIFESTANTS DU PUBLIC ET DU PRIVE A LA BASTILLE.

Signé : la section SNCS-SNESup/FSU Orsay Plateau
Université Paris-XI

PDF - 6.4 ko
Motions AG syndiqués (20/01/09)

Navigation

Articles de la rubrique

  • Motions votées à l’unanimité, lors de l’AG des syndiqués le 20 janvier 2009

Annonces

Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur